Arbre généalogique des dieux grecs pdf

0 Comments

Pour augmenter votre culture générale sur les mythes grecs ou pour du travail à l’école, vous intéressez à la mythologie grecque. Du coup, sur ce site, vous recherchez un arbre généalogique des dieux grecs pdf. Nous vous proposons quelques explications ainsi que de télécharger notre arbre généalogique au format pdf en fin de l’article.

Arbre généalogique des dieux grecs pdf
Arbre dieux grecs à télécharger en pdf à la fin de l’article

La première ligne de l’arbre ou l’origine de la mythologie grecques

C’est là que tout débute selon la mythologie grecque. En effet, une seule et même personne serait à l’origine de tous les autres. La base serait le Chaos. Cela ne vous rappelle rien ? Le hasard ou le chaos à l’origine du monde et aussi des dieux grecques. Chaos signifie littéralement “Faille, Béance” ou à l’origine aussi le verbe khaínô béer, être grand ouvert” pour désigner une profondeur béante. Son nom semble tout à fait contradictoire avec le fait que tout vient de lui. Comment pourrait-il avoir tout créer alors qu’il n’est que destruction ? En résumé, selon les écrivains de l’époque, de part Chaos commença la mythologie grecque, les dieux et le monde !

Nous choisissons le rouge pour représenter sa ligne.

Ensuite, la deuxième ligne de l’arbre généalogique des dieux grecs pdf

Passons à sa lignée qu’il a faite seul. Il a eu 5 enfants. Non, ce ne sont pas les cinq mousquetaires. Le nom de ses enfants sont TartareErosErèbe et Nyx, Gaya pour finir. Ils existaient trois façons pour eux de faire des enfants. Deux d’entre eux ce sont mariés ensemble et ont eu de cette manière des enfants. Sinon, ils ont fait des enfants seuls ainsi que ce sont mariés avec leur propre enfant. Ainsi, la lignée a vite grandi. En résumé, il faisait des enfants soit tout seul, soit en se mariant entre frère et sœur, soit en se mariant avec leur propre enfant. Maintenant, vous connaissez les trois méthodes possibles tout au long de cette généalogie.

Continuons notre frise chronologique avec la couleur orange pour cette génération.

Puis, la lignée continue avec la troisième ligne

Gaya, seule, a fait plusieurs enfants suivants : Ouranos, Pontos, les Ouréa ainsi que les Nymphes.

Cette ligne du schéma sera représentée en couleur jaune.

Les zones d’ombre de notre arbre généalogique des dieux grecs pdf

Héméra, représentant le Jour, naquit de l’amour de la Nuit et des ténèbres souterraines, le couple Nyx et érèbe peut-être. En effet, on lui prête également comme parent Zeus et Héra. Ensuite, dans les explications plausibles de sa venue au monde, Nyx aurait pu l’avoir seule. Il en va de même pour Eris qui aurait la même conception que Héméra.

Beaucoup de mystères tournent autour de Héméra. Par exemple, elle aurait eu avec son frère Ether un enfant nommé Thalassa. Or Thalassa apparaît parmi les enfants Gaya avec Ouranos. Du coup, il était impossible de placer dans notre arbre toutes ces possibilités. Nous nous sommes tenus à la version la plus courante.

Ensuite, la généalogie continue avec la quatrième ligne

De Eris seule naquit tous ces enfants méchants : Dysnomia, Até, Lethe, Limos, Algos, Hysminai, Makhai, Phonoi, Androktasiai, Neikea, Pseudea, Logoi, Amphillogiai, Horkos.

Le couple Gaya et Ouranos, la mère et le fils eurent beaucoup d’enfants. Pour quelques explications, leurs fils sont appelés titans alors que leurs filles titanides. Par conséquent, on peut conclure que titans correspond au mot masculin alors que titanides correspond au mot au féminin. A chaque fois que l’on parle donc dans cet arbre généalogique des dieux grecs pdf de titans ou de titanides, il s’agit bien des enfants de Gaya et Ouranos.

Cet étage de la lignée sera colorié en beige.

Puis, cet arbre généalogique des dieux grecs pdf continue avec la cinquième ligne

Océan ou Océanos, en grec ancien Ōkeanós, un Titan, fils d’Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre) épouse sa sœur Téthys.  Ensemble, Océan et Téthys ont eu beaucoup d’enfants, 3 000 fils, les dieux fleuves ainsi que 3 000 filles appelées les Océanides.

Ensuite, Eurybie en se mariant à Crios, un titan, enfanta Astréos, Pallas, Persès.

A cette étape, la lignée sera en couleur rose.

Ensuite, la généalogie se poursuit avec la sixième ligne

Astréos en s’unissant à Éos (l’Aurore), une titanide, sa tante, eut de nombreuses divinités des vents comme BoréeZéphyrNotos, ainsi que les astres et les étoiles. Nonnos de Panopolis rajoute à cette liste Éosphoros ainsi que Euros le Vent d’est. Hygin et Aratos, quant à eux, s’accordent à rajouter Astrée en plus.

Ensuite, Thalassa avec Pontos a eut tous les Telchines, des divinités inférieures rattachées à l’Iles de Rhodes ainsi que les poissons et enfin Halia qui eut des enfants avec Zeus par la suite. Plus tard, ils auront ensemble aussi Aphrodite.

Cette ligne a été représentée en vert.

Puis, la généalogie continue avec la septième ligne

Zeus ainsi que Poséidon ont eu de nombreux enfants chacun de leur côté. Pour en savoir plus, cliquez ici. Arbre généalogique des dieux grecs avec les enfants de Zeus et de Poséidon Quand l’union est avec un mortel, l’enfant devient un héros.

Tout le reste de cette lignée sera représentée en bleu.

Enfin, cet arbre généalogique des dieux grecs pdf se poursuit avec la huitième ligne

L’union d’Aphrodite, anciennement déesse de l’Aurore, avec Héphaïstos, à l’origine un dieu du Feu, s’explique par le feu que l’on allumait ou que l’on ranimait le matin ainsi que le rite de la présentation de la jeune épouse au feu du  foyer. Aphrodite, la déesse de l’amour a multiplié les amants. Par contre, elle n’a eu qu’un seul époux.

Avec Arès, elle aurait conçu Éros, Phobos, Déimos, Harmonie et enfin Antéros. En fait, nous avons déjà parlé d’Eros. Encore, une personne Phobos, en tant qu’incarnation de la peur panique, est l’étymon du mot phobie. Ensuite, c’est Harmonie qui portera le collier maléfique et donc jouera un rôle fatal dans l’histoire de Thèbes. Pour en savoir plus sur l’histoire de Thèbes, cliquez ici : Arbre généalogique Antigone : résumé, descendants, ascendants et lignée

Par la suite, Hermès et Aphrodite ont eu Hermaphrodite, mi-homme, mi-femme. En effet, ce personnage aurait les deux sexes. Son nom a été utilisé pour créer le terme hermaphrodisme, qui désigne ce qui réunit les caractéristiques des deux sexes.

Ensuite, avec Poséidon, Aphrodite a eu Rhodé ainsi que Eryx. Roi d’une province de Sicile, appelée Érycie, Eryx fut le  héros fondateur de la cité d’Éryx qui porte son nom.
Avec Dyonysos, Aphrodite eut plusieurs enfants : Priape, puis les Charites. Priape, en tant que dieu de la fertilité, protecteur des jardins et des troupeaux a un énorme pénis constamment en érection. Du coup, médicalement, on appelle cette maladie ou particularité priapisme. Ensuite, les Charites en grec ancien Khárites, assimilées aux Grâces par les Romains, forment un ensemble de déesses personnifiant la vie dans toute sa plénitude, notamment la séduction, ainsi que la beauté, la nature, la créativité humaine et enfin la fécondité.

Énée en grec ancien  Aineías, en latin aeneas “de cuivre”, fils du mortel Anchise (lui-même fils de Thémisté et de Capys) et de la déesse Aphrodite, constitue l’un des héros de la guerre de Troie. En tant que père d’Ascagne (ou Iule), il est le fondateur mythique de Lavinium à l’origine de Rome, puis de sa monarchie.  En effet, le roi Latinus lui offre sa fille Lavinia en deuxième mariage. Énée régnera sur sa ville appelée Lavinium en hommage à sa seconde épouse.

Les personnages sans postérité de cet arbre généalogique des dieux grecs pdf

Tout d’abord, Eros, même s’il participe à la conception des enfants en mettant les personnes dans un élan d’érotisme, n’engendra véritablement aucun enfant. Hermaphrodite n’aurait pas eu d’enfant également.

Pour conclure, notre Arbre généalogique des dieux grecs pdf

Voici l’arbre a télécharger au format pdf

Arbre généalogique des dieux grecs pdf
Cette image n’est qu’un aperçu.

Cliquez sur le lien pour télécharger un arbre généalogique au format pdf

En conclusion, on peut vraiment dire que les grecs adoraient une multitude de Dieux avec des degrés d’importance. Du coup, nous pouvons conclure qu’ils étaient polythéiste. Ainsi, vous connaissez, les mythes grecs, les dieux grecs arts et sciences hommes et demi-dieux de la mythologie grecques de l’époque.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *