Accueil / Maison / Comment réduire les ronflements efficacement

Comment réduire les ronflements efficacement

réduire les ronflementsRonfler, ce n’est ni pratique pour le ronfleur qui a le sommeil léger et saccadé, ni pour la personne qui dort à côté de lui qui elle aussi dort mal. Comment faire pour réduire les ronflements au maximum avec des astuces naturelles ?

Retrouvons des astuces utiles. Nous allons commencer par l’essentiel. Puis, nous verrons des astuces supplémentaires pour vous aider à voir un meilleur sommeil. Bien dormir, c’est le début du bonheur. Cela permet de passer de bonnes journées, être en forme et de bonne humeur pour entreprendre tout ce que vous voulez.

3 astuces pour réduire les ronflements efficacement

1) Avoir une bonne literie pour réduire les ronflements

Pour pouvoir bien dormir profondément, la meilleure chose à faire et donc la première, c’est d’avoir un bon matelas et un bon oreiller. Saviez-vous qu’il existe des matelas et des oreillers spécialement conçus pour réduire les ronflements. En effet, la position du corps reste pour beaucoup dans les ronflements du dormeur.

Voir la literie pour le ronfleur

2) Vérifier ses antécédents médicaux pour arrêter de ronfler

Selon vos antécédents, peut-être souffrez vous de vos allergies ? Si vos ronflements sont dus aux allergies, alors adoptez un matelas et un oreiller anti allergiques ainsi qu’un linge de lit adapté. Cela va aider rapidement. Il a des gestes et des astuces qui permettent de réduire durablement les allergies et donc de passer de meilleure nuit.

Parmi ces choses, il y a avoir une literie anti acarien et utiliser un aspirateur à filtre Hepa. Supprimez également toute moquette et bibliothèque de votre chambre. Rangez au maximum les choses et surtout les vêtements et les matières en tissus. Pour finir, aérez suffisamment votre chambre.

Voir comment réduire les allergies

3) Comment avoir la bonne position permet de réduire les ronflements

Quand on dort et que l’on a des habitudes, c’est difficile de choisir et donc de changer de position pour dormir. Pourtant, la position sur le dos favorise les ronflements à cause des muscles de la gorge et la réduction des voies respiratoires. Par conséquent, autant que possible, préférez dormir sur le côté.

Du coup, en changeant de position, vous allez améliorer la qualité de votre sommeil et éviter une apnée du sommeil. Dans l’idée, cela peut paraître simple. Par contre, dans la vraie vie, les habitudes ont la dent dure. Si vous dormez avec votre conjoint, peut-être pouvez-vous gentiment lui demander de vous basculer sur le côté avec délicatesse et tendresse pour vous aider à ne pas dormir sur le dos.

Au début, cela risque de vous réveiller. Mais, au final, vous allez dormir plus profondément et votre sommeil sera de meilleure qualité. Si vous dormez seul, vous avez plusieurs possibilités. La plus simple reste de dormir sur un matelas anti-ronflements. Après, vous pouvez toujours vous entourer de coussins ou encore utiliser des instruments ou des gadgets qui vous obligent à dormir sur le côté. En général, ces gadgets sont moins confortables. Au début, vous risquez de mal dormir. Par la suite, vous allez vous habituer.

Pourquoi les ronflements ne sont-ils pas bons ?

En plus de réveiller la personne qui dort à côté, certains dormeurs se réveillent en s’entendant ronfler. Ensuite, malheureusement, qui dit ronflement, dit mauvaise respiration et souvent micro-réveil. Vérifiez quand vous ronflez que cela ne soit pas dû à un nez bouché à cause des allergies et ensuite que cela ne soit pas de l’apnée du sommeil. L’apnée du sommeil, comme les allergies ne sont pas à prendre à la légère. En effet, l’apnée du sommeil peut causer une hypertension et les allergies de l’asthme. La seule chose à faire pour vérifier, c’est d’aller voir votre généraliste et de lui en parler.

Évidemment, si vous avez déjà contact avec un spécialiste, adressez-vous à lui directement. Il existe des appareils qui mesurent et pourront vous dire si c’est de l’apnée ou des simples ronflements. Pour les allergies, c’est également un test avec un allergologue. Le généraliste peut vous envoyer vers le spécialiste, si c’est la première fois.

Comment savoir si les ronflements sont dus à une allergie ou si c’est la position pour dormir ? En cas d’allergie, il y a des symptômes en plus, comme la gorge, le nez ou/et la peau qui grattent. Ensuite, parfois, peut-être que vous toussez. Quand il s’agit d’apnée du sommeil, vous avez simplement des ronflements et à la limite une tension haute.

Voici des astuces pour différencier les allergies ou apnée du sommeil

Identifier les ronflements passagers

Apprenez à dissocier les ronflements passagers des ronflements réguliers. En cas de rhumes ou grippes passagères, vous allez avoir pendant quelques jours des ronflements à cause de votre nez bouché. Dans ce cas là, soignez-vous bien. C’est la meilleure chose à faire. Cela va passer en même temps que votre rhume ou votre grippe.

Hydratez-vous bien et adoptez des senteurs rafraîchissantes comme la menthe ou l’eucalyptus. Attention, c’est à éviter si vous êtes asthmatique. Il existe plusieurs solutions à mettre dans le nez comme le sérum physiologique qui convient à toute la famille ainsi qu’au bébé ou encore des solutions salines.

Parfois, aussi en cas de fatigue extrême, on peut ronfler, alors que d’habitude ce n’est pas le cas. D’ailleurs, il peut même arriver qu’un adulte bave en cas de batterie faible. Le corps tellement fatigué récupère à fond de l’énergie qui lui manque et dort profondément. Une bonne nuit de sommeil et cela va repartir. En plus, quelques petites siestes peuvent s’ajouter pour repartir du bon pied.

Comment savoir si on est un ronfleur ?

Vos proches peuvent vous dire si vous ronflez ou pas. Parfois, nos proches ont le sommeil lourd, du coup, quand ils dorment, ils n’entendent rien. En effet, ils dorment trop profondément pour vous dire si vous ronflez ou non. Évidemment, vous n’êtes jamais seul. En effet, il existe des applications qui vous disent la qualité de votre sommeil. Il suffit d’un smartphone.

Ces applications enregistrent et analysent votre sommeil. Ils vous disent vos phases de sommeil. Vous pouvez ainsi analyser vos cycles de sommeil, mais enregistrez vos bruits pendant votre sommeil pour savoir si vous ronflez ou non.

Voir les meilleures applications pour analyser notre sommeil

Pour conclure sur notre dossier comment réduire les ronflements

Tout d’abord, privilégiez une literie et donc un matelas et un oreiller adapté. Ensuite, identifiez ce qui cause les ronflements. Est-ce que ce sont les allergies ou l’apnée du sommeil ou toutes autres raisons ? Si c’est allergique, prenez les mesures adaptées en adoptant les gestes qui vont permettre de vous soulager comme un nettoyage efficace et bien aérer. Ensuite, si c’est la position qui compte. Donnez-vous le moyen de changer pour retrouver un sommeil réparateur. Ces astuces naturelles vont vous aider à arrêter de ronfler.