Généalogiste salaire bien mérité

0 Comments

Les généalogistes font un travail de fond pour des successions. En effet, le généalogiste salaire vraiment bien mérité vu la quantité de travail faite. Quelles sont ses tâches pour trouver un héritier ou prouver un héritage ? Et quelle est la rémunération attendue par un généalogiste ?

1) Tout d’abord, le travail du généalogiste successoral

Généalogiste salaire bien méritéCe travail peut prendre du temps comme plusieurs mois. Un généalogiste peut avoir plusieurs missions. La première étant de retrouver des héritiers pour des professionnels comme les notaires, les banquiers ainsi que les assureurs. Ainsi, le généalogiste va devoir fouiller dans les papiers officiels comme les livrets de famille, les registres d’état civil ainsi que les archives de différents corps de métier. Le travail ne s’arrête pas là, pour retrouver des héritiers, il faut parfois aller chercher à l’étranger. Ensuite, quand les informations restent trop minces, il faut aller parler aux voisins.

La deuxième mission d’un généalogiste, c’est de définir les parts et quotas de chaque héritier. En effet, selon le lien de parenté ou alors le testament rédigé, la part de l’héritage va varier. Qui a le droit et à quelle partie de l’héritage. Quand il s’agit de partager des biens, il y a un ordre pour le choix.

2) Deuxièmement, le travail du généalogiste familial

Le généalogiste travail avec des privés pour aider à établir un arbre généalogique. En effet, une famille ou une personne peut vouloir retrouver ses ascendants, c’est-à-dire ses ancêtres, ou encore ses descendants, c’est-à-dire ses descendances ou ses enfants. Son travail ne se limite pas à retrouver des personnes. En effet, un généalogiste peut aussi être amené à rechercher des documents comme des actes et de papiers comme des archives. D’ailleurs, un généalogiste peut rechercher l’histoire d’un bien immobilier.

3) La sommation publique

Dans le cas d’une expropriation, d’une déshérence ou encore d’une succession vacante pour rechercher le propriétaire d’un bien immobilier, le généalogiste sera mandaté par le promoteur ou une agence immobilière ou encore une collectivité. Les recherches peuvent prendre du temps, de l’investissement et demander d’aller même jusqu’à voyager à l’étranger.

4) Généalogiste salaire bien mérité

Un généalogiste se déplace beaucoup pour rechercher des informations. Du coup, on comprend les frais que cela demande, sans compter les heures d’investigation et de lectures de papier. Donc, on peut ajouter aux fréquents déplacements une bonne dose de patience et une forte persévérance pour ne pas abandonner même s’il manque des informations ou il y a de la lenteur au niveau des services administratifs. Pour finir, il faudra un compte rendu détaillé de toute l’enquête. Par conséquent, on attend une qualité rédactionnelle impeccable, puisque ces documents pourront servir pour des institutions ou des notables. On demande que les informations sont retranscrites de manière claire et sans ambiguïté. Il faudra donc mettre en forme les résultats d’investigation. D’ailleurs, les termes de fiscalité et juridique devront faire partie de leur quotidien. Ensuite, il doit rapporter les documents essentiels pour prouver les héritiers, les héritages ou encore les titres de propriété.

En résumé, on peut dire que de lourds travaux de recherche cela se paye.

Quels sont les honoraires et généalogiste salaire?

Les généalogistes reçoivent des honoraires de plusieurs types possibles. Pour donner un exemple, un généalogiste peut percevoir 2 000  € d’honoraires par mois.

La révélation des héritiers :

Premièrement, un pourcentage de la part revenant à l’héritier comme des honoraires contractuels dont le montant varie selon différents critères.

Vérification et dévolution :

Deuxièmement, les honoraires forfaitaires sont fixés par le notaire liquidateur. En fait, la somme dépendra de la complexité des recherches et du montant de la succession. Ensuite, les honoraires forfaitaires sont également fixés par les héritiers connus.

En résumé, le généalogiste salaire vraiment bien mérité se comprend par l’implication de la personne et toutes les qualités demandées. Le règlement de la succession peut faire appel à des généalogistes mais ce n’est pas obligatoire. Quoi qu’il en soit le généalogiste aura souvent affaire à un contrat de révélation sur lequel il devra apprendre à gérer. Peut-être aura-t-il affaire à un notaire ou à une autre institution.

Lorsqu’il s’agit de généalogiste successoral, les bons droits du défunt doivent être respectés. Pour devenir généalogiste dans ce domaine, il est important de se rapprocher des cabinets de notaires qui ont souvent des affaires de succession à régler. La rémunération du généalogiste se fait aux honoraires, même lorsqu’il s’agit des droits de succession et la valeur horaire doit être déterminé par vous. Vos droits en tant que généalogiste doivent être entendus. C’est pour cela qu’il faut toujours établir un contrat entre vous et le client qui paie vos honoraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *