Genealogiste etudes, fiche métier et cursus pour se lancer

0 Comments

Vous êtes à la recherche et vous souhaitez savoir sur genealogiste etudes à faire ? Il se pourrait donc que vous souhaitiez vous lancer à titre professionnel dans les études de généalogiste. Nous avons indiqué dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur le métier de généalogie, les études qu’il est recommandé de faire et bien sûr, les attentes liées au métier de généalogie. C’est une fiche métier qui vous permettra de bien comprendre tout sur le généalogiste, ses études et son salaire. Alors c’est parti pour la suite.

Genealogiste etudes et cursus

Pour répondre simplement à la question, il n’y a pas un parcours tracé pour devenir généalogiste. Contrairement à la grande majorité des métiers, il y a bien des manières d’exercer le métier de généalogiste.

Genealogiste etudes : histoire ou droit

Genealogiste etudes
généalogiste def

La manière la plus simple est de prendre un cursus en histoire ou en droit. Mais, encore une fois, il n’existe pas de formation à proprement dit qui est diplômante pour devenir généalogiste.

Avec l’histoire, vous allez vous plonger dans les époques. Ceci facilitera dans le futur votre manière de rechercher des éléments et de comprendre les moments clés d’une histoire. C’est pour cela qu’il est conseillé de choisir un cursus en histoire.

Un autre choix est de prendre la décision de passer par une école en droit. Là encore, cela vous permet de prendre l’habitude de piocher et de faire des investigations. De plus, si vous décidez de devenir généalogiste successoral, cela peut être un petit plus. En effet, dans le métier de généalogiste de succession, vous aurez affaire régulièrement à des notaires et autres personnes en fonction. En faisant des études de droit, vous comprendrez au mieux ce qu’il attende et le pourquoi du contrat de révélation et cela vous permettra aussi de bien négocier vos contrats pour votre entreprise.

De plus, ces deux cursus ont le bon côté qu’ils ont souvent une attente forte au niveau des langues. Ceci sera un atout dans votre quotidien lorsque vous serez en train de faire votre métier. En effet, être généalogiste demande souvent de jongler entre plusieurs langues au fur et à mesure de ce que vous apprenez lors de vos divers recherches de généalogie.

Pour finir, les deux cursus demande aussi d’être excellent en rédaction. C’est très important dans le cadre de votre futur métier de généalogiste. En effet, vous aurez souvent à faire des comptes rendus de ce que vous avez investi. Il est donc important de prendre pour habitude de rédiger parfois de longs rapports. C’est pour cela que dans la majorité des cas se sont ces deux cursus qui sont choisis. Mais encore une fois, il n’existe pas vraiment qu’une seule façon de faire. C’est à vous de faire le bon choix pour être sûr d’avoir la formation ayant le plus de validité pour votre métier.

Sachez qu’il existe néanmoins un endroit où vous pouvez trouver de quoi remplir votre envie d’étudier la généalogie. En effet, à Nîmes, il existe désormais un DU en généalogie. Il suffit de demander des renseignements directement auprès de cette institution. Cela vous permettra de mieux apprécier ce métier et d’étudier au cœur même de votre futur emploi.

Mais qu’est ce qu’un généalogiste ?

Un généalogiste est un spécialiste qui s’occupe de retrouver l’histoire des monuments ou des personnes dans l’histoire d’une famille. En effet, il existe de grands groupe de généalogiste. Il s’agit du généalogiste familiale et du généalogiste successoral.

Le généalogiste familial est principalement engagé par une famille qui recherche des membres de ses ancêtres. Cela peut-être par simple curiosité ou pour des raisons successorales qui lui est propre. Il s’agit là donc d’un contrat avec un privé. Vous pouvez établir vos honoraires pour vous faire payer. La plupart du temps, il s’agit du Smic. Ceci étant dit, vous pouvez néanmoins établir un contrat avec votre clientèle en prenant en compte les besoins de votre fonction. En effet, vous pouvez proposer un forfait prenant en compte un certain nombre de prestation ou encore proposer un paiement à l’heure.

Dans un deuxième temps, il existe le généalogiste successoral. Celui-ci tend à travailler pour des institutions ou encore pour des notables. On l’appelle souvent dans des affaires de succession. En effet, il travaille régulièrement à retrouver des ayants droits. Son métier est donc important. Mais ce n’est pas tout, il peut être utilisé pour retrouver les propriétaires de bien sur demande de la mairie par exemple.

Le salaire moyen d’un généalogiste est de 2 000 € en moyenne. Bien sûr, il s’agit bien d’honoraire.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur le genealogiste et ses études. Nous vous souhaitons un bon parcours scolaire qui vous emmènera vers le métier de généalogie.

De plus, vous pouvez trouver des informations sur la généalogie sur notre site internet. En effet, c’est un site spécialisé sur la généalogie. On peut bien croire que pour un genealogiste etudes, c’est un site qu’il faut mettre en favoris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *