Formation genealogiste : les nouvelles formations qui existent

0 Comments

Vous recherchez des informations sur la formation genealogiste ? De plus, vous pensez commencer vos études pour devenir un jour un généalogiste reconnu? Alors, cet article est fait pour vous. Nous avons déjà parlé dans de différents articles des études, et du salaire que peut attendre un généalogiste. Ici, nous allons nous concentrer sur la formation genealogiste. C’est parti pour la fiche métiers des généalogistes professionnels.

Rentrons directement dans le vif du sujet : quelle formation genealogiste existe-t-il ?

En France :

Il existe en effet, une formation diplôme universitaire Généalogie et histoire de familles dispensée dans l’université de Nîmes. Cette formation est tout à fait récente et répond à la problématique de nombreux élèves. En effet, beaucoup de passionnés en généalogie, voulaient approfondir cette filiale. Du coup, vous pouvez dès maintenant trouver une formation de niveau I qui permet de profiter de la formation genealogiste. C’est le moment de les contacter et de comparer avec la formation de l’école suivante.

En Corse :

De plus, il existe une deuxième école qui est dispense une formation genealogiste. Cette école se trouve en corse. Vous pouvez vous renseigner directement sur le terrain. Ainsi, vous aurez des informations actualisées sur le domaine. En tout cas, si vous aimez la généalogie et vous voulez faire une formation genealogiste, c’est l’une des seules écoles à l’heure actuelle où vous pouvez la faire. N’hésitez donc pas à demander plus de renseignements et de les contacter.

Quelle formation genealogiste est obligatoire pour devenir genealogiste

Formation genealogisteIl n’y a, à l’heure actuelle, aucun parcours tracé pour devenir généalogiste. Vous pouvez faire une formation genealogiste à Nîmes ou en corse ou vous pouvez tout à fait décider de vous en passer. A la place, vous irez à une école qui dispense des cours d’histoires ou encore des cours de droits. En effet, ces deux façons de faire sont tout à fait convenables pour commencer le travail du généalogiste. Vu qu’il n’y a pas à cette heure un diplôme dédié à ce type de profession, nous vous conseillons tout de même de faire une mini formation pour devenir genealogiste ou un stage directement chez un généalogiste.

En fait, cela vous permettra de tester et faire un parcours en généalogie sans pour autant vous lancer dans l’inconnu.
Pour ceux qui ont peur d’aller trop loin ou de déménager pour faire une formation genealogiste, il faut savoir qu’à Nîmes, la formation genealogiste peut se faire soit en présentiel, soit à distance. De quoi rassurer la grande majorité des personnes. Vous aurez toutefois, deux déplacements à faire. Une au début de la formation de généalogiste et une à la fin. Sinon, vous pouvez tout à fait faire la formation à distance.

Le salaire moyen d’un généalogiste est de 2 000 € d’honoraire.

De plus, il peut travailler soit pour :
un notaire ou un autre notable, on dit alors qu’il est un généalogiste successoral
un privé, on le nomme alors un généalogiste familial

Dans tous les cas, il faut être passionné d’histoire, et s’y connaitre un peu en langue et en droit. En effet, vous aurez peut-être à vous déplacer ailleurs ou à faire un contrat de révélation. C’est pour cela que l’expérience est importante et que nous vous conseillons donc de faire une formation genealogiste, même si c’est à distance.

Réponse aux questions bonus de la fiche métiers des généalogistes professionnels

Pourquoi un notaire fait appel à un Genealogiste ?

Notamment pour la confirmation de dévolution de la succession, mais également pour la recherche d’héritiers.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Qui paie le généalogiste successoral ?

C’est l’héritier qui est facturé par le généalogiste, si jamais il hérite d’argent ou de biens, ce n’est pas obligatoirement le prescripteur qui le paie.

Comment est payé un Genealogiste ? 

Un généalogiste est payé en fonction des frais de recherche qu’il a engagé, c’est-à-dire ses notes de frais, que vous pourrez prendre dans les bénéfices de la succession, tout ceci est défini dans le mandat. S’il n’y a de succession en cours, il faudra définir ses honoraires en fonction de sa mission de recherche dans la généalogie.

En résumé sur la formation du métier de genealogiste

Il existe aujourd’hui deux voies pour entre généalogiste. Vous pouvez, en effet, soit faire une formation genealogiste dans une université, ou soit directement attaquer ce métier en commençant par un diplôme d’histoire ou de droit. C’est à vous de voir. Car à l’heure actuelle, aucun diplôme ou formation genealogiste précis n’est demandé pour devenir généalogiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *