Comment ça marche : mecanisme surjeteuse ?

0 Comments

Intéressons-nous au mécanime surjeteuse pour mieux comprendre cette machine passionnante. Nous commencerons par l’enfilage, après nous parlerons des points et enfin nous continuerons avec le pied de biche.

L’enfilage du fil, mécanisme surjeteuse important

La surjeteuse possède plusieurs portes bobines avec un anti-vibreur. En effet, une surjeteuse utilisent plusieurs bobines de fil en même temps, du coup, elle possède plusieurs guides fils. Le plus souvent le fil suit une trajectoire selon une couleur. Chaque bobine de fil a sa trajectoire et par conséquent son code couleur. Ensuite, le fil passe par un tenseur. Vous n’avez plus qu’à enfiler selon les guides codés par couleur.

En fait, la trajectoire où passe le fil est primordial. Il faut apprendre à enfiler chaque machine. Heureusement, le mode d’emploi d’une machine surjeteuse est d’un grand secours.

Les points d’une surjeteuse

Mecanisme surjeteuse singer

Toutes les surjeteuses ont le même type de fonctionnement. La place des pièces peut changer avec une inversion droite-gauche et gauche-droite. A quelles différences, le fonctionnement est le même qu’une machine à coudre. En effet, l’aiguille monte et descend. Par contre, dans le cas d’une surjeteuse, il y a deux aiguilles et même trois parfois. Par contre, les points vont être beaucoup plus complexes et rapide par rapport à une machine à coudre classique. Les boucleurs en dessous font passer le fil devant et derrière l’aiguille, ce qui réalise les fameux points de surjets ou des nœuds.

En résumé, une surjeteuse sert à coudre, surfiler et enfin surjeter.

Découpe du tissu d’une surjeteuse : mecanisme surjeteuse automatique

mecanime surjeteuse
Surjeteuse juki mo munie de couteaux supérieurs

En simultané, pendant que la couture se fait, le surplus de tissu est automatiquement coupé par le couteau. Par conséquent, le couteau raseur s’occupe d’enlever l’excès de tissus sur les bords. Evidemment, du coup, il faut faire très attention de bien positionner les bouts de tissu. Certaines machines permettent de désactiver le couteau pour ne pas couper le bord du tissu. Ce n’est pas le cas de tous les modèles.

Comment coudre avec une surjeteuse ?

Tout d’abord, il faut mettre la machine à coudre sous secteur. En effet, c’est une appareil électrique. Mettez-le sous tension et après vous pouvez commencer à coudre. Le moteur ou le mecanisme surjeteuse  est prêt à coudre vos patrons couture. Le pied presseur ou la pédale comme avec une machine à coudre classique actionnera le moteur qui démarrera le mouvement des aiguilles et créera les points.

Comme régler sa surjeteuse ?

Comprenons le mecanisme surjeteuse et réglons cette machine à coudre. Les disques de tension se règlent indépendamment pour chaque fil grâce à l’entrainement différentiel et le fil de boucleur. Cette étape se révèle essentielle pour surjeter correctement les différents types de tissus comme les tissus légers, les tissus élastiques ou encore les tissus épais.

C’est la que se fait le réglage de la largeur  grâce aux molettes de tension.

Pour plus d’explication lire cet article qui explique comment entretenir sa surjeteuse.

Qu’est-ce qu’un pied de biche ?

Mots clés en couture : pied de biche et pied presseur

C’est la partie qui guide les aiguilles. On appelle le pied de biche également le pied presseur. Vous avez sur l’image un pied de biche vu de dessus et de dessous. La partie creuse et qui remonte au bout correspond au dessus du pied de biche. Au contraire, la partie plate et qui descend correspond au dessous du pied de biche. Il sert à maintenant le tissus en place tout en laissant passer l’aiguille. Le tissu, c’est une fois posé, avance pour être cousu, piqué et surfilé en même temps.

Il arrive souvent qu’il faille remettre en place cette pièce, alors prenez bien le temps de repérer où elle se trouve et comment elle est placée sur votre machine surjeteuse.

En conclusion sur le mécanisme surjeteuse,

Maintenant que vous connaissez les bases du mecanisme surjeteuse, il est temps de l’utiliser et donc d’acheter une surjeteuse si jamais vous n’en avez pas encore une. Nous avons comparé beaucoup de surjeteuses comme le modèle de la surjeteuse juki mo654de, ainsi que la surjeteuse brother 3034d, la surjetteuse lidl et les machines à coudre singer 14sh644 ainsi que la surjeteuse brother 1034d et la surjeteuse janome pour ne citer qu’elles, évidemment la liste est non exhaustive. Choisissez parmi les surjeteuses familiales et professionnelles pour une bonne machine et réaliser votre projet couture. Et puis, facilitez-vous la vie avec des machines  équipées d’une aide à l’enfilage. Nous voulons que votre choix d’une machine soit simple et ainsi que vous disposez de la meilleure surjeteuse.

Voir le comparatif surjeteuses bon plan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *